DU NOUVEAU DANS L’ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC


Réaménagement des équipes pastorales

Le visage de l’Église catholique diocésaine change beaucoup. Ce n’est pas nouveau de dire cela. Ça fait plusieurs années qu’on en parle et qu’on en vit. Au fil du temps, on a vécu la diminution progressive de nos ressources humaines et financières, on a vu de moins en moins de fidèles à nos assemblées du dimanche. Il devenait de plus en plus impératif de se renouveler en gardant comme objectif principal la mission d’évangéliser, de faire connaître le Christ et la « joie de l’Évangile ». Pour cela, il est essentiel de s’adapter à la réalité de notre société québécoise toujours en mouvement.

Des pas se font sans cesse dans cette optique et, de plus en plus, se dessine le visage de l’Église de demain. On assiste, par exemple, à la naissance de petites cellules d’évangélisation, à des groupes, appelés des « maisonnées », qui partagent la Parole de Dieu, et qui ne cessent de fleurir sur le territoire du diocèse. Nous sommes invités à être plus créatifs dans nos approches pastorales, tout en conservant nos rassemblements liturgiques.

Voilà que notre archevêque, Mgr Gérald Cyprien Lacroix, nous annonce un changement majeur à compter du 1er août 2021. Nous parlons d’un changement décisif qui concerne l’organisation pastorale de l’ensemble des paroisses du diocèse : « On ne peut plus faire les choses comme on faisait avant! », nous rappelle-t-il.

Dans notre milieu, ce nouveau projet va réunir les équipes pastorales des paroisses de La-Transfiguration-du-Seigneur et de Notre-Dame-de-Foy afin de former une « unité missionnaire ». On revoit donc les services, les rôles et les responsabilités des équipes pastorales. On ne parlera plus de curés ou vicaires, mais d’une équipe mixte (prêtres, diacres et laïcs) sous la responsabilité d’un prêtre répondant auprès de l’Évêque. Il ne s’agit pas d’une fusion des paroisses puisque la structure administrative ne changera pas.

Avec ces transformations, la mission de l’Église se poursuit dans l’espérance. Il y a lieu de s’unir ensemble pour répondre aux besoins spirituels des générations actuelles et garder la vitalité de nos communautés grâce aux réseaux déjà en place. Nos fidèles paroissiens demeurent des piliers de soutien. Il est certain que nous serons toujours le peuple de Dieu en marche sous la mouvance de son Esprit.

Gérard Bilodeau, prêtre
Pour le comité des communications Paroisses de La-Transfiguration-du-Seigneur et de Notre-Dame-de-Foy

Lien vers le message pastoral de notre archevêque, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix: cliquez ici.

Partagez cet article