Remise des prix du concours “Dessine-moi la Transfiguration”

Remise du prix à Marianne Rainville, église de Saint-Augustin, le 13 juin 2021 (photo: D. Guénette, avec autorisation).

Les 13 décembre 2020 et 13 juin 2021, à six mois d’intervalle en raison des contraintes de la pandémie, la paroisse a finalement remis les prix du concours “Dessine-moi la Transfiguration”, tenu au printemps 2020. Rappelons que le concours s’adressait aux jeunes de 2e et 3e cycle du primaire (3e à 6e année) et du 1er cycle du secondaire (secondaires 1 et 2) qui demeurent sur le territoire de la Paroisse de La-Transfiguration-du-Seigneur.

La Paroisse souhaitait un dessin créatif qui sort du cadre habituel de ce qu’on retrouve sur la Transfiguration et qui permet de la voir sous de nouveaux yeux soit ceux des jeunes. Bref, les jeunes ont eu à illustrer, à leur façon, le passage de la Parole de Dieu qui nous présente la Transfiguration, tout en actualisant ce message pour nos communautés.

Dessins de Marianne Rainville et de Charlotte Quimper, de notre paroisse.

Voici le message lu par la présidente de l’Assemblée de fabrique lors de la remise à Marianne Rainville, le 13 juin dernier:

“En ce dimanche où nous célébrons la fête de saint Antoine de Padoue (qui est souvent représenté avec un livre, des poissons, l’Enfant-Jésus ou un lys), quelle belle journée pour remettre à Marianne la trilogie intitulée Le Trône d’Irysie dont l’auteure est Marie-Claire Bouillé, fille de notre directeur général Patrick Bouillé. Les livres contiennent une dédicace de la part de l’auteure.

Nous joignons à ce cadeau un signet sur lequel est accroché un Ichthus qui est un mot grec qui signifie poisson. Rappelons-nous que le poisson était le symbole secret qui permettait aux premiers chrétiens de se reconnaître entre eux.

Marianne nous te remercions pour ta participation à notre concours de dessin et nous te souhaitons de passer un bel été. Félicitations!”

Nous reproduisons ici le texte lu par Marianne, expliquant son dessin:

“Bonjour! Je m’appelle Marianne Rainville et je vais vous expliquer le dessin que j’ai fait pour le concours de la paroisse de La-Transfiguration-du-Seigneur. J’ai décidé de me dessiner transfigurée comme Jésus l’a été. Premièrement, je me suis représentée sur une montagne car dans l’évangile de Matthieu, il est écrit que Jésus gravit la montagne pour prier son Père. Ensuite, je me suis habillée de vêtements uniquement blancs car dans le texte, les vêtements du Seigneur devinrent d’une blancheur éblouissante. C’est aussi pour cette raison que j’ai ajouté des traits jaunes qui irradient autour de moi. Moi aussi quand je prends conscience que l’Esprit habite à l’intérieur de moi, je suis rayonnante de bonheur, comme au moment de la communion et du sacrement du pardon! J’ai aussi dessiné une colombe sur mon cœur car c’est un des symboles de l’Esprit Saint et il devait certainement être présent dans le cœur de Jésus et des 3 disciples sur la montagne. Finalement, on remarque un petit triangle dans le ciel : dans l’évangile de la transfiguration, Matthieu raconte qu’une voix se fit entendre de la nuée et elle disait: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis toute mon affection : écoutez-le! » Le triangle est le symbole de Dieu car il est un dieu en 3 personnes. Merci de m’avoir sélectionnée pour être l’une des deux gagnantes de ce concours ! Bonne journée à vous tous!”

Voici le texte lu par Charlotte Quimper lors de la remise de son prix le 13 décembre:

“J’ai dessiné une colline et Jésus est sur la colline. On voit les prophètes Élie et Moïse. En bas, on voit les disciples qui regardent Jésus. Jésus fait de la lumière. Un gros merci pour l’organisation de ce concours. Je suis très contente de mes livres et de mon signet.”

Remise du prix à Charlotte Quimper, église de Saint-Félix de Cap-Rouge, le 13 décembre 2020.


Partagez cet article