3e assemblée d'information et de consultation des paroissiens et paroissiennes

Le curé des trois communautés, l'abbé Léopold Manirabarusha, annonçant à la centaine de paroissiens présents le vocable retenu par l'Archevêque pour la future paroisse. (Crédit photo : Judith Mainguy).


Le 24 mai avait lieu à l’église Saint-Félix la 3e assemblée d’information et de consultation des paroissiens et paroissiennes dans le cadre des réaménagements pastoraux du secteur Lorette Ouest (paroisses Saint-Augustin, Sainte-Catherine et Saint-Félix). Près d’une centaine de personnes des trois communautés ont répondu à l'invitation du Comité de transition et ont participé à l'exercice. Rappelons que le but de cette soirée était de présenter le cartable qui contient l'ensemble des éléments faisant partie de la proposition de regroupement qui sera adressée en juin au Vicaire général. Les paroissiens et paroissiennes ont également eu l'opportunité d'exprimer très largement leur accord au projet présenté. En fin de rencontre, monsieur l’abbé Léopold Manirabarusha, curé des trois paroisses actuelles, a eu l’honneur de lire la lettre adressée par Mgr Marc Pelchat, évêque auxiliaire, dévoilant le vocable de la nouvelle paroisse qui verra le jour le 1er janvier 2019: La Transfiguration-du-Seigneur.

Il est important de préciser que la recommandation de ce vocable par le Comité de transition est le résultat d’une vaste consultation menée dans les trois paroisses à l’automne 2017.

Lors de cette même soirée du 24 mai, le Comité de transition a annoncé que la résidence des prêtres de la nouvelle paroisse demeurera à Saint-Augustin, dans l'actuel presbytère, alors que le siège social sera situé à Cap-Rouge, dans les locaux de la Maison paroissiale, au 1460, rue Provancher. Par ailleurs, la nouvelle paroisse sera créée avec le numéro d’entreprise de la fabrique de la paroisse de Sainte-Catherine; cette dernière sera alors désignée "fabrique subsistante". 

Pour en savoir davantage, nous vous invitons à lire la section "Réaménagements pastoraux".

Image

Le vote sur la proposition de regroupement (crédit photo: Judith Mainguy).

Partagez cette publication